Mum’s Week #1

Mum’s Week #1

J’ai envie de commencer à écrire tous les dimanches (enfin je vais essayer de m’y tenir) ce qu’on a fait dans la semaine parce que je veux garder une trace de l’évolution de mes fils, des activités, des moments partagés. Ce sera donc publier le lundi matin.
Pour Ezio, à chaque fois je me disais je m’en souviendrai mais le temps passe trop vite et on sait plus quand on fait les choses.

La semaine a été dure car il fait de plus en plus froid donc l’envie de sortir est de plus en plus faible. J’ai envie de rester au chaud à faire des activités à la maison. Envie de rester sous une couette et regarder des séries (mais ça avec 2 enfants et une maison à tenir, c’est une chose rare). Ou sinon quand nous voulons sortir, nous devons calculer pour que ça soit le plus en intérieur.
Pour braver ce froid, j’ai habillé Bouchon en ours. Cette combinaison en 9 mois de Tape à l’œil est super. Il est à l’aise dedans et j’aime bien la présence d’un protège fermeture éclair près du visage.

 

Depuis vendredi nous avons commencé la diversification alimentaire. Le pédiatre nous a donné comme conseils qu’à ses 6 mois il devrait manger 150g de salé, 100g de sucré et enlever le biberon de ce repas. Pour l’instant lui donner ce qu’on peut et compléter avec du lait.
Lundi j’ai fait de la purée de courgettes et de la compote de poire : il a fait la grimace, a beaucoup craché et a fini par pleurer à chaudes larmes. Même la poire il a pas aimé.
Mardi je lui ai redonné et là il a failli vomir donc j’ai arrêté de suite. Je vais essayer en petits pots.
Mercredi et jeudi il a adoré le potiron. Il commence à comprendre qu’il doit ouvrir la bouche au lieu de téter la cuillère.
Vendredi essaie du poireau, il a détesté. C’est vrai que le poireau c’est particulier. A réessayer plus tard.

 

Mardi petit tour chez le coiffeur pour Poussin.

 

Cette période de Noël me donne l’envie d’essayer des nouvelles choses en pâtisserie et en travaux manuels.
Avec Poussin et sa chérie on a fait des sablés de Noël. Ça prend un temps fou vu qu’ils ont 4 ans. Quand tu regardes sur Pinterest les sablés sont magnifiques mais les nôtres c’est pas vraiment ça.
Quand les petits mélangeaient les ingrédients, il y avait plus de farine sur la table que dans le saladier.

 

Vendredi j’ai pu passer du temps avec ma grande sœur, que ça fait du bien de passer du temps avec elle. Nos emplois du temps ont du mal à se coordonner.
On a fait les boutiques pour les petits. J’ai découvert la collection Zara bébé, c’est trop beau ! Ce qui m’a dérangé c’est les tailles, elles sont entre deux âges (6-9mois, 12-18 mois) donc j’ai du mal à déterminer la bonne taille. Pour les prix c’est identiques aux autres enseignes du genre (okaidi, tape à l’oeil, du pareil au même…) mais j’ai pris l’habitude de payer des habits 2 fois moins cher vu que j’ai la carte Orchestra. Pour le grand les pulls viennent d’Okaïdi parce qu’à Zara les habits de 4 ans sont les mêmes que ceux des bébés donc je trouve que les coupes font pas assez petits garçons.

 

Samedi il a neigé sur Marseille. La dernière fois qu’il a neigé c’était il y a 5 ans. Poussin était comme un fou. c’est la première fois qu’il voyait la neige. Il voulait faire un bonhomme de neige mais la neige n’avait pas tenu.
Nous sommes allés chez mon amie, c’est une femme courageuse, posée et droite, sur qui je peux compter et qui est de très bon conseil. Je l’avais pas vu depuis quelques mois. Elle m’avait manqué.

Dimanche, on s’est rendu au Jour des enfants proposé par Cinéma Pathé de Plan de campagne, il y avait :

  • un spectacle réalisé par le Centre International des Arts en Mouvement (CIAM) d’Aix-en-Provence : dessins sur sables, l’allumeur de réverbères, tissu aérien. Joli, plein de poésie.
  • la venue du Père Noël
  • le Disney Coco, j’ai adoré ce dessin animé et mon fils aussi. C’est vrai qu’au début on s’est demandé si pour nos fils de 4 ans l’histoire de la fête des morts Mexicaines n’allait pas poser problème. Pas du tout ce thème est abordé de façon joyeuse, pleine de vie et haut en couleur. Les squelettes sont beaux grâce aux nombreuses couleurs et décorations sur leurs visages.
    Ce film permet de voyager et de mieux comprendre cette fête qui, pour moi, était floue.
    Le personnage principal, Miguel, est attachant. Les émotions qu’il ressent sont si bien faite que j’en ai eu la larme à l’œil.
    Le scénario est simple et on devinait souvent ce qu’il allait se passer mais c’est pas grave. C’était vraiment un bon moment.

0 commentaires

Aucun commentaire (pour l'instant)

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :