Enfant Zéro Déchet : 6 Gestes pour devenir éco-responsable

Enfant Zéro Déchet : 6 Gestes pour devenir éco-responsable

Il y a quelques mois, je vous parlais ici de quelques gestes que j’ai mis en place de mon côté pour me diriger petit à petit vers un comportement plus éco-responsable et surtout zéro déchet. Aujourd’hui, je souhaite revenir sur ce sujet, mais avec une approche complémentaire en vous proposant quelques gestes mis en place avec mes enfants dans la même optique du zéro déchet.

Même si pour ma part, cette réflexion a été très tardive, je pense qu’il est important de commencer l’apprentissage de l’éco-responsabilité dès le plus jeune âge et que c’est quelque chose qui les suivra tout au long de leur vie. Du moins, c’est vraiment ce que j’espère !

Un objet peut avoir plusieurs vies

On entend souvent dans les contes et livres que les chats ont 9 vies, mais on oublie souvent que les objets que nous avons chez nous peuvent en avoir tout autant ! L’idée étant simplement de soit les réutiliser, les réparer, les transformer ou encore les donner.

Ayant eu 2 garçons nés à la même période de l’été (mai-juin), j’ai eu la chance de pouvoir garder les affaires d’Ezio pour les réutiliser pour son frère et cela, que ce soit les vêtements ou les jouets. Même s’ils ont 4 ans d’écart, la mode a très peu changé et, en même temps, les enfants ne sont pas trop regardants donc beaucoup de nos affaires ont déjà pu avoir une seconde vie.

Une fois que les affaires n’allaient plus à mon dernier, au lieu de le jeter j’ai préféré faire le choix de les donner ou de les proposer à des personnes en ayant besoin. Pour cela, 3 choix se sont ouverts à moi :

1) Les donner à des gens de mon entourage

On a toujours de la famille, des voisins, des amis, des collègues qui ont des enfants d’âges rapprochés des nôtres. Alors tant qu’à faire, en faire profiter aux personnes qu’on apprécie.

2) Les donner à des inconnus via une plateforme de don (Geev)

Si personne n’est intéressé dans votre entourage, vous avez la possibilité de donner des objets, vêtements et même de l’alimentation sur l’application Geev. C’est une application complètement gratuite et simple, elle permet de donner et de recevoir par des personnes proches de chez vous. Les objets peuvent aller d’un porte-clefs à un grand meuble. Il suffit de mettre une annonce ou dire que vous êtes intéressé par un don, convenir d’un endroit pour le transfert. Pour finir, il ne reste plus qu’à mettre une évaluation pour les deux parties.

3) Les vendre sur LeBonCoin ou Vinted

Si vous préférez les vendre, j’utilise personnellement deux applications, Vinted et LeBonCoin. L’avantage, c’est que les frais de port sont à la charge de l’acheteur. Il suffit d’imprimer le bordereau d’envoi, de le coller ou scotcher sur un carton et de l’emmener dans un point de livraison.
Dans un relai près de chez moi, le commerçant me disait que cela fonctionnait très bien et qu’il avait plus de 30 colis par jour grâce à ces applications.

Je pense que c’est important d’apprendre à nos enfants le partage avec l’autre, même si ce sont des inconnus. Ce n’est pas parce que nous n’en avons plus besoin ou qu’ils nous plaisent plus, que les objets doivent être jetés.


Les périodes comme Noël sont des moments propices aux tris et aux partages/ventes. Maintenant à chaque fois qu’on fait du tri dans leurs vêtements ou jouets, chose que l’on fait régulièrement, ils me disent « on va le donner à des gens qui en ont envie » et ça les rend fiers.

Manger local et biologique

Au décours de nos balades dans la campagne, nous avons découvert de nombreux producteurs de fruits et légumes, de fromages, de miel et de jus de fruits.

C’est l’occasion pour les enfants de découvrir, comprendre et se rendre compte comment sont fabriqués tous ces produits et qu’ils n’arrivent pas dans les rayons de grande surface par magie. Ils découvrent aussi l’environnement où vivent les animaux et leurs habitats. Nous avons pu rencontrer les producteurs. La plupart, d’eux-mêmes, venaient expliquer aux petits les étapes de fabrication des aliments.

La démarche de manger local n’a que des avantages. Mes enfants sont contents de voir des animaux, cela permet de consommer des produits biologiques, en faisant vivre les producteurs locaux. C’est une approche zéro-déchets, car les exploitants agricoles utilisent très peu d’emballages et réduit grandement l’empreinte carbone grâce à la vente directe.

Limiter la consommation de ressources

Mes parents m’ont toujours appris à ne pas gaspiller la lumière et l’eau. Moi, je fais de même avec mes enfants. Je leur apprends des petits gestes à faire aux quotidiens et qui a un impact aussi bien sur l’environnement que sur notre porte-monnaie.

Voici les petits gestes du quotidien :

  • Éteindre la lumière dès qu’ils sortent d’une pièce
    Cette action est logique, mais elle n’est pas innée chez les enfants (même parfois chez certains adultes) alors il faut lui répéter souvent jusqu’à que cela soit systématique
  • Éteindre l’eau pendant le lavage des mains, la douche et le brossage de dents
    Il faut apprendre aux enfants à couper l’eau pendant qu’ils se savonnent les mains, les dents, le corps parce que c’est de l’eau perdue pour rien
  • Prendre moins de bain
    Le bain consomme énormément d’eau, donc on limite à un bain par mois. À titre informatif, un bain équivaut à 5 douches et plus encore si l’on fait vraiment attention à couper l’eau pendant qu’on se savonne.
  • Mettre un minuteur pour limiter la douche
    La douche est un moment agréable et on a tendance à y rester plusieurs minutes. Pour limiter le temps, je mets un minuteur pour mon grand (parce que mon 2ᵉ est encore trop petit pour être complétement autonome). Il le démarre dès qu’il rentre dans la baignoire.

Je leur apprends aussi tendre vers le zéro déchet en utilisant plus du tout des consommables comme les essuies-tout ou des cotons jetables grâce à l’utilisation de lingettes et des essuies-tout lavables, mais ça, j’en ai déjà parlé ici 😉

Faire les goûters fait maison

Les goûters chez nous, comme j’imagine pour beaucoup d’enfants, est très important, voir c’est le moment essentiel de la journée. Les gâteaux achetés en commerce sont très pratiques. Mais ils sont souvent trop sucrés, pas très sains et avec beaucoup d’emballages.

Pour l’optique du zéro déchet et du manger plus sain, j’aimerais pouvoir pâtisser leurs goûters le plus possible. Et pour que mes enfants acceptent de délaisser leurs gâteaux favoris, il faudrait que je les fasse avec eux. Je suis sûr qu’ils seraient ravis et moi aussi, de partager encore une activité avec eux.

Rien ne se perd, tout se transforme

Les enfants sont friands de faire des ateliers DIY et ça demande du matériel en grande quantité. Pour palier à ce besoin et être zéro déchet, il est possible d’utiliser du matériel qu’on détourne de son utilisation initiale. Comme quand j’ai fait le DIY pour Pâques, j’ai pris des rouleaux de papiers toilettes pour réaliser le corps des lapins.

Les enfants adorent aussi dessiner et pareil, il faut essayer d’utiliser le moins de nouvelles feuilles possibles. Déjà je leur demande d’utiliser tous les cahiers de coloriage qu’ils ont entamés avant d’en utiliser un nouveau. Parce que mes enfants ont tendance à faire seulement quelques coloriages dedans et puis ne veulent plus le prendre. Je récupère au travail les feuilles dites brouillons. J’utilise les enveloppes utilisées qui souvent sont vierges du côté verso.

Le tri-tri d’amour

(blague en référence aux années 90, faite par mon mari 😂)

Le tri des déchets est devenu un geste quotidien dans notre famille. Mes fils ont vite pris le pli aussi. Ils savent que le carton et les bouteilles ne se mettent dans la poubelle noire, mais dans le casier prévu à cet effet juste à côté. Ils savent aussi maintenant que les peaux des légumes et des fruits se mettent dans le composteur pour, comme dit mon fils, « donner à manger aux vers de terre ».

Plus les enfants sont habitués dans leur vie de tous les jours, plus c’est certain qu’une fois adulte, ils reproduiront ce que leurs parents leur ont enseigné.

Conclusion

Comme je l’ai déjà dit, je suis fière de faire ces petits gestes et de montrer à mes loustics la direction à suivre et par rapport à la dernière fois, il y a eu pas mal de nouveautés ! Malheureusement je suis consciente que tout n’est pas parfait et je ne sais pas si ça pourra vraiment l’être un jour…

Néanmoins, j’ai quelques pistes d’améliorations encore possibles via l’utilisation, la fabrication ou l’achat d’accessoires trouvable dans le commerce ou en ligne. J’ai découvert le site la boutique du zéro déchet ZeroGaspi qui propose des objets qui me tentent bien de tester comme le kit économie d’eau pour robinets et douche. En plus du côté commercial, le site propose des idées et astuces ainsi que des conseils en matière de livres.


Et vous, quels sont vos gestes éco-responsables et zéro déchet ? Sensibilisez-vous vos enfants à ces pratiques ? Avez-vous des idées complémentaires aux points sur l’article ?

0 commentaires

Aucun commentaire (pour l'instant)

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :