Ces petites maladies qui détraquent bébé

Ces petites maladies qui détraquent bébé

Hiver rime avec petites maladies genre rhume, rhino-pharyngite, angine, bronchite…
Déjà que chez l’adulte c’est chiant, on est patraque, fatigué et irritable mais chez le bébé c’est vraiment compliqué parce que ça a des répercussions sur son sommeil, son alimentation, sa digestion, son humeur…

Je me rappelle de Poussin qui faisait ses nuits et une fois enrhumé, il se réveillait tout le temps. Il a mis des semaines à redormir des nuits complètes .
Pour Bouchon, je n’ai pas ce souci vu qu’il ne fait toujours pas ses nuits(oh désespoir).

Lui c’est différent, il n’a que 5 mois mais il m’a déjà fait deux épisodes dont un qui m’a vraiment inquiété.

1er épisode

La première fois, ça a commencé un samedi (pourquoi les enfants sont toujours malade le week-end quand ton pédiatre est absent) Bouchon a vomi 2 heures après son biberon mais pas la petite régurgitation, non, le vomissement en jet qui trempe lui-même, toi et le sol.

Et cela aux 2 biberons suivant. Une journée entière sans rien dans le ventre😩.
J’ai appelé les urgences pédiatriques pour avoir des conseils, ils m’ont dit que si le prochain biberon était pareil, je devais venir. Il a bu 120 ml, c’était pas énorme mais au moins il avait ça dans l’estomac.
Mais tout ça sans fièvre, sans symptôme particulier.
Les 5 jours qui ont suivis Bouchon buvait entre 60 et 120 ml par biberon alors que normalement il boit 240 ml (oui mon fils est vorace!). Le pédiatre me disait d’attendre un peu avant de venir le voir. Normalement 5 jours ça passe très vite mais la j’ai cru que c’était une éternité.
A 6 jours, le pédiatre l’a ausculté dans tous les sens mais ne comprenait pas ce qu’il se passait. Physiquement tout allait bien. A part d’être ronchon , les vomissements et les pauvres 250g qu’il avait pris, rien de plus. Il m’a dit « on se donne encore 10 jours et si il n’y a pas de symptômes ni d’amélioration, faudra faire un gros bilan sanguin pour écarter des problèmes plus grave ». Je me suis dit 10 jours ? Comment mon bébé va tenir si ça continue comme ça ? J’étais dépité.
Le lendemain matin , j’étais trop contente il avait bu son biberon entier mais la joie fut de courte durée. Une nouvelle fois, il avait plus rien dans l’estomac. Appelle en urgence au pédiatre et on soupçonne une nouvelle intolérance au lait.
Pendant une week-end on a essayé un lait qui s’appelle AMINA qui est utilisé quand tous les recours en lait ont été essayé. Il n’a aucune protéine, que des acides-aminés donc une  impossibilité de faire une allergie. 40 € les 900 g, remboursé entièrement par la sécurité sociale, le lait c’est du caviar ! Le pédiatre a dit que si c’était vraiment ça le problème, le changement serait presque immédiat. Bref pas de changement.

Le lundi, il a commencé à tousser. Voilà ce qu’il couvait. Mais autant de tracas, d’inquiétude et de vomissement pour une simple toux, que tu as quand même traîné 3 semaines malgré les nombreux lavages de nez.

Depuis tout allait bien, il avait trouvé un bon rythme la journée. Biberon à 7h30-8h, 12h, 16h, 19h30-20h et rien la nuit.

2éme épisode

On y est en plein dedans. Il est bien enrhumé, son petit nez coule toute la journée. Il a un fébricule (fièvre de faible importance 37,2C° à 37,8C°) depuis 4 jours. Il mange bien à part le soir où il mange que 150 ml.
Donc Monsieur, à 4 h du matin, a faim. Est-ce que c’est une heure pour manger ?
Du coup, ça décale toute la journée. biberon à 10h, 15h, 19h. Je ne peux pas le faire manger plus tard (pour qu’il est plus d’appétit) parce qu’il est trop fatigué dépassait 20h.
Je ne sais pas quoi faire? Prendre mon mal en patience en espérant qu’après la maladie il reviendra à son rythme ?

Bref

Tout ça pour dire que même si ces maladies paraissent anodines quand on les évoque, j’ai appris avec ces expériences qu’il faut vraiment s’en méfier.

0 commentaires

Aucun commentaire (pour l'instant)

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :