Hier, il m’est arrivé une chose qui, comme c’est tout récent, me traumatise et a réveillé en moi un sentiment de culpabilité.

Il est 7h15 et j’entends un gros “boum” dans l’appartement. Ne sachant pas ce que c’est, mon premier réflexe est d’aller dans la chambre de mes fils car mon grand a un lit mezzanine donc j’ai toujours peur qu’il tombe.
Dans la chambre, tout est calme, Poussin dort et Bouchon est réveillé et il gazouille.
Je lui enlève sa gigoteuse en lui parlant, je le prends dans les bras et…

Je me réveille au sol, j’ai perdu connaissance.
Avec la seule pensée que j’ai mon fils dans les bras et je crie 5 secondes après à mon mari “viens vite je suis tombé avec Lorik dans les bras”. (mon mari a entendu le 2eme “boum” mais il a cru que c’était l’objet qui continué à tomber”. Je m’imagine de suite les pires blessures.

Il arrive en courant, allume la chambre, prend Bouchon et l’examine.
Bouchon pleure, il a une rougeur sur le sourcil gauche.

Je le reprends et je vais dans la salle à manger pour le réconforter et je m’excuse auprès de lui.
Je lui fais son biberon et le place dans son transat et il mange tranquillement, comme si de rien était.
Moi je m’effondre, je fais que pleurait, je me dis que je suis là pour le protéger comme toute mère mais là je l’ai mis en danger, je m’en veux.

Mon mari essaie de calmer mon grand qui a été réveillé brutalement par la lumière.
Après j’essaie avec lui de recoller les souvenirs entre eux. Je ne sais même pas dans quelle position il m’a retrouvé. C’est surtout que je ne sais pas où mon fils a tapé la tête, contre moi ? contre un meuble ?
Moi j’ai une grosse douleur à la fesse gauche (qui aujourd’hui est un gros bleu) et un mal de tête qui m’a pas quitté depuis.

Je ne quitte pas mon fils des yeux, lui il joue et moi je pleure, une vraie fontaine.
Ma mère vient pour m’aider à gérer les petits et surtout pour m’accompagner chez le médecin en début d’après midi.
Je lui explique et elle ausculte Bouchon. Elle me dit que tout est symétrique dans son regard et dans ces gestes donc pas de souci à se faire. Juste un œil enflé qui n’est sûrement pas dû à la chute mais à surveiller.
Moi elle me prend la tension, normal, elle me fait le test de fermer les yeux en ayant les bras levé, je tangue.
Par précaution elle me dit de passer un scanner que j’aurai vendredi parce que vu que je suis jeune et que je suis en forme, elle ne comprend pas ce qu’il s’est passé.

Depuis je n’arrive pas à évoquer cet accident sans pleurer. C’est débile ou je suis débile ? Je sais.
Mes proches me disent “plus de peur, que de mal” et que “ce n’est pas de ma faute”.
Je le sais très bien mais ce sentiment me lâche pas. A ce moment là je n’étais pas mettre de mon corps mais je m’en veux, c’est plus fort que moi.
Ma sœur m’a dit que “tu aurais pu tomber en avant ou en arrière mais ton instinct de mère a fait que tu as serré fort ton bébé” elle a raison mais bon…

Cette douleur à la tête et à la fesse quand je m’assois me rappelle à chaque fois ce qu’il s’est passé. Pour certains ça sera pas grand chose mais moi ça m’a traumatisé.
Quand je suis rentré dans la chambre par la suite, j’ai bloqué quelques secondes sur cet endroit.
Ce matin en me réveillant, j’ai cru que j’avais fait un cauchemar mais non. Quand je suis allé chercher Bouchon, je me suis accroché aux meubles, au cas où.

J’avais besoin de l’écrire pour partager ça et surtout sortir mes émotions autre que par la parole. L’écriture maintenant est un exutoire.

 

 

 

12 commentaires

  1. Madame Bobette

    Oh je comprends tout à fait. Déjà, c’est quand même quelque chose qui inquiète de perdre connaissance comme ça mais c’est vrai que si ça arrive avec bébé, on est inquiet 2 fois et ça doit vite nous amener à culpabiliser…
    Bébé va bien, prend du recul la dessus, rien ne sert de culpabiliser. Et puis surtout prends soin de toi! J’espère que les résultats reviendront bons 🙂

    Répondre
    • Merci de ton soutien 😘, j’aurai perdu connaissance seul je serai même pas aller voir le médecin.
      Je vais essayer de prendre du recul parce que j’en ai marre de pleurer lol.

      Répondre
  2. Je m’étais évanouie quand j’étais enceinte une fois. J’étais tombée par terre et pareil j’avais eu peur pour le bebe. Plus de peur que de mal mais ça fait toujours culpabiliser. Si le médecin n’était pas inquiet, essaie de te tranquilliser. Tu as eu le bon réflexe.

    Répondre
    • Merci pour ces mots, ça me réchauffent le cœur

      Répondre
  3. Fanny

    Je comprends la culpabilité que tu as pu ressentir car je suis comme toi mais d’un point de vue extérieur je me dis que tu n’as aucune raison de culpabiliser puisque comme tu le dis tu ne maîtrisais rien ; ce n’est pas un acte conscient de ta part …
    Je suis sûre que ton Bouchon n’en gardera aucun souvenir ; et ne t’en tient déjà plus rigueur 😉
    Et au final vous avez trouvé ce que c’était le premier bruit ?

    Répondre
    • Merci de ton soutien et des tes messages 😘
      Oui c’était un jouet de Lorik dans la baignoire !

      Répondre
  4. Ma belle, ton article m’a donné des frissons, et je pense que tu as eu raison de l’écrire pour poser des mots et te soulager. Quand ma fille avait 2 ans, je la porté dans mes bras, et j’ai glisse à cause du verglas, j’étais à pieds, je ne sais par quelle miracle, je l’ai protégé et elle n’a rien eu, moi je suis me fracassé le genou. Tout ça pour te dire que ma fille n’en a aucun souvenirs aujourd’hui à 12 ans. Ton bouchon n’a rien de grave, je suis pratiquement sur qu’il ne se rappellera de rien. Prend soin de toi et occupe toi de toi. Et si besoin appelle moi ♥

    Répondre
    • Merci Odile, C’est sur qu’il s’en souviendra pas heureusement ! J’ai eu pleins de témoignages, ça fait du bien ! bisous

      Répondre
  5. Pellicule de vie

    Quand on est maman, on culpabilise vite et même si l’on est pas fautive.. Il est vrai que du moment que ton loulou n’a rien c’est le principal. Une fois j’ai fait une chute de la première marche de l’escalier, j’ai bien sur essayé de me rattraper à ce que je pouvais et surtout de protéger mon fils (je n’avais pas de rampe). Il n’a rien eu mais a eu tellement peur qu’il m’a fait un spasme du sanglot. Le voyant faire une micro perte de connaissance j’avais peur de l’avoir tué alors que sa tête n’a fait que se cogner légèrement sur la marche. Quand il est revenu à lui, je l’ai observé. Pendant une heure je l’ai regardé jouer voir si tout allait bien. Moi j’avais un énorme bleu sur la fesse, comme toi. Mais le principal était lui. J’espère que ton malaise était anodin et si ce n’est pas le cas, qu’on saura te traiter et éviter que tu en refasse d’autres. Courage ma Jen. Je t’embrasse bien fort.

    Répondre
    • Merci de ton témoignage parce qu’à ces moments là on se sent seule. C’est vraiment lui le principal, pour moi le scan est normal donc c’est une bonne nouvelle.

      Répondre
  6. Je comprends tout a fait ce sentiment de culpabilité. Je suis tombée à l’avant à 8 mois de grossesse, et j’ai instinctivement pris tout le choc sur le main puis les avants bras pour que mon vente de prenne pas de choc. Je m’en suis voulu à mort, j’ai fais tout les scénarios possibles dans ma tête jusqu’à ce que le médecin me rassure. J’espère que les résultats du scanner seront bons dans ton cas tout en expliquant ce qui s’est passé. Ou bien est-ce peut être une chute de tension ? En tout cas garde confiance en toi, ton fils va bien et toi aussi (enfin pas ta fesse ^^ :p ) c’est le principal !

    Répondre
    • Merci pour ton mot 🙏 Mon scan est normal et mon bilan sanguin un peu perturbé mais ça explique pas cet épisode. Ma fesse a encore quelques marques mais ne fait plus mal 🤣. J’ai repris confiance mais ça a pris quelques jours.

      Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :